Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Catégories

Vendredi 15 septembre 5 15 /09 /Sep 03:16

Salut, ami du sexe entre mecs

J'espère que tout va bien pour toi. En ce qui me concerne, je suis un peu à la bourre ce soir, mais je passe te dire un petit bonjour et te proposer une petite histoire pas mal chaude.

 L'histoire que je vais vous raconter est celle de mon copain Thierry. Un charmant bonhomme de 26 ans maintenant. En fait, nous vivons ensemble depuis 5 ans. Nous sommes amants. Un soir bien tranquille, nous sirotions un petit verre de vin près du foyer et nous nous racontions des histoires qui nous étaient arrivées dans le passé.
Mon ami Thierry a souffert d'une maladie très rare qui eut comme conséquence de le rendre aveugle dès l'âge de 5 ans. Il s'est assez bien accommodé de sa situation malgré le fait que ses parents étaient avec lui hyper protecteurs. Tout au long de son adolescence, il a donc vécu avec ses parents dans une petite région éloignée des grandes villes.
Tous les matins, ses parents allaient le conduire à l'école puis ils le recherchaient à la fin des classes. Jamais d'amis à la maison. Il a vécu sa solitude assez péniblement Puis, à ses 18 ans et après avoir terminé son diplôme, il a déniché un emploi à la ville, dans la succursale d'une multinationale. C'était un emploi peu rémunéré mais pour lui, c'était le moyen de sortir enfin du moule de l'école et surtout de l'emprise de ses parents.
Il restait un détail à régler, une exigence de l'entreprise : l'examen de santé. Ses parents, toujours à ses côtés, l'emmenèrent donc à la clinique où il devait subir une série de test pour obtenir son bilan de santé et confirmer ainsi son embauche pour la compagnie.
L'infirmière, après plusieurs minutes, vint chercher Thierry qui attendait patiemment dans la salle d'attente. Celui-ci se leva et ses parents (un de chaque côté de lui), le guidèrent vers la porte. Arrivé là, l'infirmière les remercia et leur demanda d'aller patienter dans la salle durant l'examen. Sa mère voulut objecter, mais l'infirmière lui précisa que Thierry était majeur et l'examen confidentiel. Elle ne pouvait absolument pas y assister.
L'infirmière le guida donc dans la salle. Rendu là, elle lui indiqua où était la table pour qu'il puisse s'orienter et lui demanda de se dévêtir entièrement et de s'asseoir. Il pouvait prendre la petite serviette à sa droite pour se couvrir et, bientôt, le médecin viendrait le rejoindre pour l'examen. La femme quitta la pièce. Thierry entendit au son de la porte qu'elle était partie. Il se dévêtit lentement, un peu mal à l'aise. Il ne s'était jamais mis nu devant personne d'aute que sa maman et son papa avant ce moment là. Il attendait patiemment sur la table depuis quelques minutes, la petite serviette couvrant ses parties intimes, quand le médecin fit son entré.
- Bonjour cher monsieur. Je suis le docteur Laramée.
- Enchanté docteur !
L'homme prit le dossier laissé par la garde et en pris connaissance.
- Bon d'accord ! Donc, nous devons vous faire un examen complet pour que vous puissiez obtenir l'emploi que vous convoitez. Vous avez des problèmes de santé actuellement ?
- Hum... non, aucun ! En tous les cas, pas à ce que je sache. Naturellement, je suis aveugle, vous devez l'avoir remarqué.
- Oui, bien sûr. J'ai tout cela dans votre dossier médical.
- Bon, commençons donc. Je vous prierai de bien vouloir vous coucher totalement et de mettre vos pieds bien au fond des étriers de métal qui sont à vos côtés. Je vous aiderai si besoin est.
Thierry prit donc position et le médecin l'aida à déposer ses pieds dans les deux étriers. Au début de l'examen, tout sembla normal. Le médecin écouta son cœur, pris sa tension artérielle, examina l'intérieur de sa gorge, fit quelques touchés ici et là : sous ses aisselles, au bas de son ventre. Il lui demanda de lui indiquer si cela lui faisait mal aux endroits où il mettait de la pression. Bref, un examen tout ce qui a de plus normal. Puis, au bout d'un certain temps, quelque chose arriva.
- Bon maintenant, nous devons faire un petit travail pour évaluer la pression de votre mâchoire. Vous serez appelé lors de votre travail à répondre à plusieurs centaines d'appels par jour et souvent, nous constatons que les gens ont des problèmes à ce niveau. Donc, je vous explique ce que vous devrez faire. Je vais vous mettre un appareil dans la bouche qui sert à évaluer la pression de votre mâchoire. Vous verrez c'est comme un gros boyau, la texture est très douce. Je vais vous l'enfoncer dans la bouche doucement et vous devrez le sucer. Au fur et à mesure, je vous indiquerai comment procéder et quoi faire. Vous verrez, c'est très facile.
Thierry était très surpris mais, étant dans le noir total du fait de son handicap et n'ayant pas vu de médecin souvent depuis son enfance, il se soumit de bonne grâce à l'examen. Il entendit un bruit léger de métal puis sentit sur le bord de ses lèvres quelque chose de chaud.
- Bon, nous allons commencer ! Je vais tout d'abord vous relever la tête légèrement comme cela. Et maintenant, ouvrez grand la bouche ! Oui, c'est ça ! Je vais vous mettre l'appareil maintenant. Il est très important de ne pas le mordre, vous pourriez l'endommager. Soyez très doux !
Le médecin glissa l'appareil dans la bouche de Thierry. Le boyau était gros et chaud et Thierry sentit comme un battement entre ses lèvres.
- C'est parfait, maintenant refermez vos lèvres dessus ! Oui, comme cela. Je vais faire bouger doucement l'appareil en le sortant et le rentrant par un mouvement régulier. Tentez de le maintenir avec votre bouche et vos lèvres de manière assez serrée pour qu'il puisse glisser dans votre bouche.
C'est alors que Thierry sentit le boyau entrer et sortir de sa bouche lentement. La sensation était étrange. Il ne pouvait dire ce que c'était mais la situation se mit à l'exciter sans qu'il sache vraiment pourquoi. Au bout de quelques minutes, il entendit de ses oreilles fines, le souffle du médecin qui changea.
- Hum... oui vous faites cela d'une manière excellente. Maintenant, vous allez vous appliquer à caresser l'appareil avec votre langue. Faites la tourner autour du bout et, par la suite, remettez l'engin dans votre bouche et continuez à le sucer.
Thierry s'activait comme un déchaîné. Il sentait que l'engin dans sa bouche grossissait au fur et à mesure que sa langue et sa bouche s'activaient dessus. En même temps, il constata que son pénis était devenu dur et raide. Il en était gêné car il se dit que cela devait se voir sous la serviette. La réponse ne tarda pas.
- Oh, je vois que ce petit examen vous excite monsieur. Vous avez une extraordinaire érection. Je vais en profiter pendant que vous vous activez sur l'appareil pour examiner votre pénis.
Le médecin s'empara immédiatement de son pénis avec sa grosse main. La sensation était délicieuse. Thierry pompait avec acharnement l'engin et sentait la main chaude du médecin qui tâtait son sexe dur. Puis, la main du médecin se fit plus câline.
- Je vois que vos testicules sont très durs, vous ne devez pas les avoir vider depuis un bon bout de temps. Pour bien vous examiner, il faut que vos sacs soient vides. Je vais donc vous aider à les purger. Laissez-vous aller et ne soyez pas inquiet !
Thierry comprit que le médecin allait le masturber et son excitation redoubla. Son membre se raidit encore plus dans la main du médecin.
- Oui, c'est cela monsieur, votre sexe est dur et je vais vous aider. On vous a dit que votre pénis était énorme et beau ? Vous avez un gland parfait, vous savez ? Vous aimez quand on vous touche n'est-ce pas. Votre bouche est très habile sur l'engin. Vous sentez comment le boyau durcit également ? Maintenant, vous allez l'aider encore un peu. Donnez-moi votre main droite. C'est cela. Vous allez la placer là sur le bas du boyau. Vous sentez comme il est gros. Vous allez le tenir fermement et faire des mouvements rapides de va-et-vient, tout en continuant à pomper l'engin et le sucer.
La main de Thierry avait le boyau en main. C'est alors seulement qu'il comprit. Il sut que l'engin était en réalité le sexe dur du médecin. Qu'il était en train de sucer la queue et qu'en même temps, il se faisait caresser. Il aurait dû être gêné par la situation, mais son membre exigeant que les caresses se poursuivent, sa bouche et sa main s'activèrent davantage encore sur le sexe du médecin.
Sa langue faisait des petites tours sur le gland mouillé. Thierry sentit sur sa langue un goût salé, signe évident que le médecin était prêt à décharger dans peu de temps. Sa queue était dure et chaude. Thierry s'avança alors et pris dans sa bouche un des testicules du médecin. Celui-ci poussa un cri de surprise :
- Monsieur, oh ! Petit coquin, vous avez compris ce que vous avez dans votre bouche. Hum... oui, c'est tellement bon ! Vous sucez divinement bien. C'est cela, léchez mes couilles ! Vous sentez comment elles sont dures, juste pour toi Thierry. Je vais te décharger bientôt tout mon foutre dans ta belle petite gueule.
Le médecin continuait de branler la queue dure de Thierry. Une petite goutte de sperme apparut alors sur le bout du gland rose de désir. Le docteur poussa la main et sortit temporairement de la bouche de Thierry.
- Bon, maintenant que tu sais ce qu'on est en train de faire, j'ai très envie de te sucer aussi. Ton membre m'excite et je veux le manger.
Le docteur enjamba alors Thierry et vint se placer sur lui, son sexe au-dessus de sa bouche.
- Reprends-moi dans ta bouche, chéri et suce-moi encore. Je ferai la même chose pour toi.
Thierry s'empara alors du membre juste au-dessus de lui et se l'enfonça dans la gorge. Pendant ce temps le docteur s'était emparé de son membre et le suçait avec gourmandise. La queue de Thierry venait cogner dans le fond de la gorge du médecin. Sa main ferme s'activait sur le membre dressé. Dans la salle, on entendait des grognements.
- Oh, docteur, oui, sucez-moi bien, c'est tellement bon ! Branlez-moi plus vite maintenant, je vais venir. Oh oui ! Oh mon Dieu c'est tellement bon !
Puis, les couilles de Thierry devinrent dures et raides. La main du médecin allait maintenant à une vitesse fulgurante sur le membre droit du jeune homme. Thierry hurla de plaisir et envoya trois gros jets de sperme dans la bouche du médecin. Celui-ci se releva alors, ne laissant pas une minute à son patient. Il vint se placer près de son visage et plaça son sexe raide devant sa bouche. Sa main s'activait et il râlait de plaisir. Thierry, revenant peu à peu à lui, s'approcha et tâta pour voir où était le membre dont il voulait temps goûter le bout. Il s'empara de la queue d'une main tandis que l'autre frictionnait les couilles du docteur.
- Oh Seigneur, oui ! Rentre-la profondément dans ta gorge ! Je sens que ça vient. Oh oui, c'est tellement bon, oui, oui, oui !
Le médecin se déversa à grands coups de bassin dans la bouche chaude de son patient. Son sexe était toujours dans la bouche de mon ami. Celui-ci récupérait lentement de son orgasme fulgurant. Il léchait lentement le surplus de sperme qui s'était répandu.
- Bon ! Vous avez été un excellent patient cher Thierry. Ma queue vous adore et j'adore votre sexe. Mon assistante va vous raccompagner maintenant. Vous avez passé les tests avec succès.
- Mais, je n'ai pas passé tous les examens.
- Oui, je sais. Mais en passant celui-ci, vous avez prouvé que vous êtes tout à fait apte à aller travailler pour cette entreprise.
Thierry se releva et s'habilla pendant que le médecin appelait l'assistante et complétait le formulaire. La secrétaire arriva et le docteur remit dans la main de Thierry son document de validation pour l'emploi.
- Et voilà, monsieur Thierry ! Bonne chance dans votre nouvel emploi ! En passant, sachez que votre patron est un de mes amis personnels. Il adorera votre queue et je suis certain que vous aurez beaucoup de plaisir à travailler ensemble.
Et voilà l'histoire de mon cher Thierry. Je suis toujours son patron aujourd'hui et il est vrai que le travail est vraiment agréable entre lui et moi.

 

 

Je ne sais pas toi, mais moi, cette histoire me fait triquer un max. Alors, après ça, direct le spermathon :)

Vidéo du jour

Bonne journée

Par Pip Moustache - Publié dans : Histoires
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés