Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Catégories

Lundi 11 septembre 1 11 /09 /Sep 23:10

Hello, ami branleur

Excuse-moi si je suis un peu tard pour te souhaiter une bonne semaine, mais pour l'instant, je suis un peu over-booké.

Et oui, les vacances ne sont pas éternelles, il faut bien reprendre le boulot un jour ou l'autre. En plus, un copain m'a demandé de l'aider pour la confection de son site Web pour les élections communales. Comme c'est un mec sympa, que je suis d'accord avec ses idées politiques et qu'en plus il est Gay, je n'ai pas refusé. Bon je n'en dit pas plus, car le blog n'a pas pour objet de faire de la propagande politique.

Changeons donc de sujet. Je suis plutôt satisfait aujourd'hui. L'objectif que je m'étais fixé en lançant l'opération Spermathon est atteint. Il s'en est fallu de peu mais, avec le don nocturne de Papillon, le litre a été atteint plus ou moins dans les délais. En fait, sur le Net, on ne sait jamais trop bien quand se termine le 10 et quand commence le 11. Les dates et les heures ne sont pas toujours les mêmes pour tout le monde. Quand on se croit déjà lundi à Paris, on est encore dimanche à Québec.

Je ne sais pas ce que tu en penses mais moi,  ça m'a bien plu cette opération. J'ai trouvé ça très excitant. Je te propose de poursuivre l'aventure et de se fixer un nouvel objectif. On vient de faire un litre en moins de six semaines, essayons de faire mieux et d'atteindre les deux litres avant les grandes érections municipales belges du 8 octobre.

J'ai remarqué que les souvenirs de collège et les histoires militaires ont toujours l'art de te faire bander. Pour l'histoire d'aujourd'hui, je t'offre donc un mec en uniforme.

C'était il y a quelques années et j'avais une furieuse envie de réaliser mon fantasme avec un homme en uniforme.
A l'époque, je n'avais pas Internet alors je draguais par messageries téléphoniques.
Un jour je dialogue avec un mec qui paraissait sympa mais qui se disait plus passif qu'actif et très doux et câlin. Ca ne me donnait pas envie de le rencontrer. Mais il m'a demandé si j'avais un fantasme et je lui ai dit que je rêvais d'une soumission soft avec un mâle en uniforme qui ne se déshabille pas du tout, juste sa braguette ouverte.
Alors il me répond que coïncidence, il était militaire. Mais il n’avait jamais baisé en uniforme et il ne voyait pas ce que ça pouvait apporter...
Comme il n'habitait pas loin de chez moi, on s'est donné rendez-vous à côté des Invalides.
Il arrive en civil, assez classe et pas mal fait. Il m'invite chez lui pour discuter et faire plus ample connaissance.
Surprise, il m'emmène dans les Invalides même et on va dans son appartement dans une des ailes.
On boit et discute, on parle de nous et de notre sexualité.
Il finit par me dire que je lui fais envie et qu'il a envie de baiser. Il me demande si j'ai toujours envie qu'il porte son uniforme. Oh que oui!
Alors il me laisse et va dans la salle de bain. Il revient quelques instants plus tard en tenue, mais celle de défilé (tenue terre de France)! Il me semble déjà plus grand, plus puissant et viril.
Lui aussi commence à se prendre au jeu.
Il m'emmène dans sa chambre et je le mate bien. Il finit par ouvrir sa braguette et me sort son sexe qui finit par bander devant mes yeux.
Je ne me souviens pas qu'il était particulièrement super membré, mais à ce moment son sexe me paraissait très puissant et désirable!
Il s'approche de moi et me dit, plutôt m'ordonne, de venir le sucer.
Lui qui était doux plus tôt, il était déjà plus viril et un peu dominateur dans ses gestes et sa voix.
Je me suis approché et agenouillé et j'ai commencé à le branler doucement, puis je lui ai léché le gland avant de le pomper du mieux que je pouvais. J'en profitais pour caresser son uniforme, ses fesses à travers le pantalon, ses couilles dans son caleçon...
Lui appréciait en gémissant, puis en grognant et en me disant des mots crus, des insultes aussi. Il avait même pris ma tête entre ses mains et donnait des coups de reins. Il agissait comme le vrai mâle des mes fantasmes et ne se forçait pas pour ça! Il le faisait naturellement et appréciait cette façon de baiser!
Il a fini par me faire lâcher son sexe et il m'a fait relever en me disant qu'il avait envie de me prendre et bien me baiser. Il m'a dit de me déshabiller. Il m'a regardé me mettre nu en se caressant doucement le sexe. Qu'il était beau et très excitant comme ça! Je regrette de ne pas avoir pris de photo ou même filmé pour garder des souvenirs!
Il a sorti des capotes de sa table de nuit. Il est revenu vers moi et m'a fait agenouiller encore pour le sucer. Il en a profité pour se pencher sur moi et me caresser les fesses, puis tester mon trou. Il a vite remarqué que j'étais plutôt ouvert et accueillant. Il a grogné qu'il avait trop envie de me baiser, et que tant pis!
Alors j'ai pas eu le temps, ni l'envie j'avoue, de réagir!
Il m'a relevé brusquement et m'a retourné pour se coller dans mon dos. Puis, sans prendre le temps de mettre sa capote, il a saisi son sexe et pointé son gland vers mon trou. Il a poussé un peu et son gland est entré sans résistance. Alors en grognant il a donné un grand coup de reins et s'est enfoncé jusqu'à la garde en moi. Je n'ai eu que le temps de pousser un petit cri, plus de surprise et de plaisir que de douleur. Il a alors entamé une ramonage en règle, tout en puissance. Il me tenait par les hanches pour s'enfoncer loin en moi. Il gémissait, m'insultait, râlait. Je répondais et je me donnais à lui totalement!
J'étais au septième ciel!
Il avait totalement changé et était devenu une bête en rut qui ne pensait qu'à se soulager, et j'adorais ça! Je le sentais contre moi, dans sa tenue, qui se frottait dans mon dos.
Au bout d'un long moment, ses coups se sont encore accélérés et j'ai senti son sexe gonfler encore en moi. Il a alors crié de plaisir et a commencé à juter dans mon cul, toujours en me limant. Puis il m'a mordu l'épaule et s'est planté bien à fond en moi pour finir de se vider. Puis il s'est effondré sur moi et sous le poids, je suis tombé sur le lit. Il était immobile sur moi, presque comateux tellement il était épuisé par sa jouissance.
Son sexe a fini par ramollir et il s'est alors retiré de mon dos pour s'allonger à côté de moi, en se tenant bien le sexe pour pas tacher son uniforme avec son sperme! Alors je me suis penché sur lui pour le reprendre en bouche et bien lui nettoyer sa queue, même aspirer les dernières gouttes dans son gland. Il en frissonnait!
Puis je me suis allongé contre lui, toujours tenant son sexe en main! Je voulais plus le lâcher!
Il m'a dit qu'il était désolé! Je lui ai demandé pourquoi. Il m'a dit pour sa façon de me baiser ; il n’avait jamais fait comme ça avant et il ne comprenait pas pourquoi il avait agi comme ça. Je l'ai rassuré en lui disant que j'avais adoré et que je ne rêvais pas mieux! Il m'a confirmé qu'il avait adoré aussi!
Plus tard, chez moi, et lui en civil, on a rebaisé comme des bêtes.
Il s'était allongé sur mon canapé et je me suis empalé sur son sexe. Il m'a encore rempli le cul de son sperme et moi j'ai joui sur sa chemise..!
Voilà pourquoi j'adore les hommes en uniforme.

Les deux Mecamater arrivés en tête du classement d'août n'étaient pas très juteux. C'est vrai qu'on n'a pas tout perdu car ils sont superbes et la bite du second me plaît énormément. Cela n'empêche que je reste un peu sur ma faim. Je ne sais pas ce que tu en penses, mais n'aurais-tu pas envie de vérifier si le numéro 3, qui a récolté 22 points, ne serait pas plus généreux ?

Que dirais-tu maintenant de mater un petit bout de vidéo ?

Bonne semaine et à la prochaine

Par Pip Moustache - Publié dans : Histoires
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés