Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Catégories

Samedi 9 septembre 6 09 /09 /Sep 13:30

Encore un beau week-end

Le beau temps dont nous pouvons profiter en ce week-end de fin d'été nous invite à sortir nous égayer en pleine nature. Qui sait, ami du sexe ? Tu auras peut-être l'occasion de faire d'agréables rencontres derrière les fourrées...

Evidemment, le hasard ne fait pas toujours bien les choses, alors pourquoi pas le forcer un peu ? Une petite annonce à la page 'drague' du genre 'à tel moment, je suis à tel endroit pour ...' ça peut aider.

A propos, quand tu mets une petite annonce, ce serait bien tout d'abord d la mettre à la bonne page et ensuite de dire comment on peut éventuellement te contacter.

Pour te mettre en forme, voici une petite histoire.

C?était il y a une dizaine d'années, à l'époque j'étais plus que timide, et je n'arrivais pas a draguer les mecs (ça ne s'est pas beaucoup arrangé depuis) cependant j'avais de grosses envies de sexe, alors je traînais beaucoup dans des bois environnants, là où les mecs viennent se vider les burnes en rentrant du boulot.
Je suis grand et massif avec un air mal dégrossis (1m85 120Kg), ce qui n'attirent pas les folasses (c'est pas plus mal) mais met en confiance les mecs qui ont une vie dure (ouvriers d'industrie ou agricoles) un peu du genre bourrin qui n'hésite pas a benner leur futal pour libérer la marchandise ou pour s'offrir a de virils assauts. 
Je tapinais donc depuis quelques heures dans ce bois, quand il arriva un grand mec brun que je trouvais un peu ridicule, il était habillé type cow-boy avec la chemise couverte de broderie, un jean bien serré déchiré sur les fesses avec des chaps en cuir, et un chapeau et des bottes. Une bosse bien prometteuse de jus sur le devant de son jean. Comme j'étais la seule jeunesse à 10 Km à la ronde, il est venu directement vers moi et m'a proposé de l'accompagner chez lui car il ne se sentait pas à l'aise au milieu des bois. 
- OK je dit 
Arrivé chez lui, je me suis vite aperçu qu'il n'habitait pas là, l'appart était en chantier, des escabeaux, des pots de peintures, des plaques de polystyrène... dans une des pièces il y avait qu'en même un clic-clac.

Le cow-boy m'a fait un striptease dans les règles, complètement nu il avait remis son chapeau et ses bottes, et me présentait sa croupe à quatre pattes devant moi, me demandant de le chevaucher. Je lui demandais alors d'écarter ses fesses, il le fit sans discuter, je vis un anus rouge et boursouflé, complètement rasé ainsi que ses couilles qui pendaient lourdement.

Il bandait à moitié mais voulait juste que je m'occupe de son cul. Je m'approchais, mouillais un doigt et l'introduisis direct entre ses fesses, j'ais eu alors l'impression que son cul aspirait mon doigt, très vite je pus mettre deux, puis trois doigt sans difficultés, le mec avais le cul déjà graissé, ça coulissais tout seul. J'ai retiré mes doigts, me suis enfilé une capotes, et me suis empalé direct dans son cul le faisant gémir un peu, il m'encourageait en me demandant de le chevaucher en lui claquant les fesses, ce que je fis, d'abord d'une seule main puis avec les deux, c'était la première fois que je baisais un mec de cette façon là, et je dois dire que j'aimais ça.

Le mec n'arrêtait pas de me gueuler plus fort, plus fort, plus loin... Comme dans la pièce où nous étions il y avait plusieurs outils je pris un pinceau plat et tout en le bourrant du mieux que je pouvais, je le fessais avec le plat du pinceau, lui serrait de plus en plus son anneau rectal et me branlait avec son trou, délire totale....n'en pouvant plus  de ce traitement, je me suis retiré promptement ais retiré ma capote je ne voulais pas jouir tout de suite.

J'étais intrigué car son cul était resté ouvert derrière ma bite, comme si il s'agissait d'une bouche étonnée, avec deux doigts je lissais les bords de ce trou béant, sans que je n'ais besoin  de rien dire, le mec se cambra encore plus, en me suppliant de le punir, de lui défoncer son trou de salope !

A la fois curieux et excité par l'instant , instinctivement je serrais tous les doigts d'une même main pour former une tête de serpent et je pénétrais ce trou qui semblait m'inviter a le faire, je progressais en tournant légèrement la main, le mec ce mit a gémir d'une façon inhabituelle pour moi, ce n'était pas de la douleur, mais un pur plaisir pour lui, assez rapidement j'eu toute la main dans son anus qui se dilatait au fur et à mesure, au toucher l'intérieur était doux et chaud et cela couvrait bien toute la surface de ma main et du début de mon poignet, le mec me dit de fermer ma main, je le fis et machinalement je tournais mon poing dans son intérieur, inutile de vous dire que mon érection avait décuplé, j'étais même assez surpris de voir a quelle point j'étais excité par cette situation qui jusqu'alors m'était complètement inconnue.

J'avais toujours le poing qui était vissé dans ce cul, et le mec a reculé, de la sorte que mon poing s'est encore plus insinué dans son boyau et lui, hurlant sa jouissance, se mit a jouir abondamment, comme ça sans se toucher, simplement parce que je lui avais mis la main dans le boyau.

Tandis qu'il jouissait, il avait évacué ma main de son intérieur. Moi j'étais dans un drôle d'état je tremblais de partout, j'avais la queue dure comme jamais je ne l'avais eu, mon cow-boy se retourna pris ma queue en bouche et me fit venir, trop rapidement à mon goût... Voilà comment s'est déroulé mon premier fist.

 

N'as-tu pas envie toi aussi d'exciter les visiteurs du blog en racontant une histoire chaude ? Ce n'est pas nécessaire d'avoir de grands talents d'écrivain pour cela. Un bon fantasme, quelques détails piquants et les mecs te lisent en se branlant. N'hésite pas à te lancer dans l'aventure et participe au Challenge.

 

 

 

As-tu remarqué que les petites vidéos que je t'ai proposées ces derniers temps sont les séquences successives du film 'Décameron' de Lukas Kazan ? Je suis allé les chercher sur Interlacciati Italia, ce très bon site italien que je t'ai recommandé à plusieurs reprises. Je te propose maintenant de profiter du temps libre du week-end pour revoir le tout d'un seul coup.

1     2     3     4     5     6     7     8     9     10     11     12     13     14     15

Si tu n'es pas encore inscrit sur Interlacciati Italia, fais-le vite et mate cet autre film :

Motel Men

1     2     3     4     5     6     7     8     9     10

En lançant le Spermathon, je m'étais fixé comme objectif de récolter 1 litre de bon jus chaud avant le 10 septembre. Il nous faut encore récolter 7 dons au moins avant dimanche soir pour réussir le défi. Y arrivera-t-on ? J'epère bien. Ami branleur, je compte beaucoup sur toi. Mate les films et astique-toi à fond puis va mélanger ton bon foutre chaud avec celui des autres visiteurs qui ont déjà donné dans les vases du Spermathon. N'oublie pas, c'est pour une bonne oeuvre. Le bon jus est destiné à l'Association Solidarité Orgasme Solitaire.

Pour terminer ce billet, je t'invite à visiter le tout nouveau blog de Loic et à l'encourager en lui laissant de nombreux commentaires sympas. J'y suis passé, il y a de très jolies photos, le blog est très prometteur...

 

Bon week-end

Par Pip Moustache - Publié dans : Histoires
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés