Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Catégories

Lundi 19 juin 1 19 /06 /Juin 20:39

Hello, ami Gay ou bi

J'espère que tu as passé un bon week-end et que tu es en pleine forme pour recommencer la semaine.

Pour moi, pas de gros problème, je tiens le coup mais il me reste encore beaucoup à faire pour le 'gros paquet' de vendredi. Attention, je te vois venir avec ton petit sourire narquois. Non, malheureusement, le gros paquet dont je parle n'est pas un beau gros paquet de couilles.

L'événement du week-end, c'était la Gay Pride de Sao Paulo au Brésil, trois millions de participants, un vrai succès. En voici les échos :

L'édition 2006 de la Gay Pride brésilienne, l'une des fêtes les plus animées après le carnaval, a attiré samedi trois millions de personnes sur l'avenue Paulista, au coeur de Sao Paulo, un record de public selon la police.

Cette année, le collectif d'organisations gay, lesbiennes, bisexuelles et transgenres (GLBT) avait appelé les participants et sympathisants à se rassembler sur le thème "l'homophobie est un
délit" et a revêtir les couleurs de l'arc-en-ciel, symbole de la diversité sexuelle. Les homosexuels brésiliens sont victimes de nombreux assassinats, selon la GLBT.La 10e édition de la Gay pride brésilienne devait avoir lieu dimanche, "Journée de la Fierté Gay" mais elle a été avancée de 24 heures en raison du match Brésil-Australie, le second du Brésil dans le cadre du Mondial 2006, qui aura lieu dimanche à 13H00 locales.

Cette année, la Parade Gay a attiré 500.000 personnes de plus que cette année dernière et dissipé les craintes des organisateurs, selon lesquelles la participation pourrait tomber étant donné que le samedi de nombreuses personnes travaillent.

Comme l'année dernière, les homosexuels revendiquaient aussi la légalisation de l'union civile des personnes du même sexe. Le Parti des Travailleurs (PT) du président Lula avait présenté ce projet il y a plus de dix ans mais il n'a toujours pas été mis à l'examen au parlement. Le premier défilé de la GLBT a vu le jour en 1997 avec 2.000 personnes seulement.

Le succès de cette Gay Pride brésilienne ne doit toutefois pas nous leurrer sur la situation de nos amis homos en Amérique latine. Petit tour d'horizon :

L’Amérique Centrale, zone de non-droits pour les homosexuels ? Jugez plutôt. Le Nicaragua est le seul pays hispanique où subsiste encore le délit de " sodomie ". Dans ce pays, un gay qui assume sa sexualité risque entre 1 et 3 ans de prison. Au Honduras, le parlement national vient d’adopter à l’unanimité (!) un amendement à la Constitution interdisant le mariage des couples du même sexe et l’adoption d’enfants par ces même couples. Le texte rend également impossible la reconnaissance d’unions civiles contractées légalement par des couples homosexuels dans d’autres Etats. Dans ces deux pays, ainsi qu’au Guatemala et au Salvador, les associations des droits de l’homme recensent chaque année plusieurs meurtres et des dizaines d’agressions homophobes, souvent perpétrés par les forces de l’ordre ou l’armée. Face à ce constat morbide, le Costa Rica fait figure d’exception. L’idée d’un texte d’union civile est peu à peu en train d’y faire son chemin. Le projet vient même de recevoir la bénédiction surprenante des autorités catholiques nationales, à condition toutefois qu’il ne permette pas la célébration de mariages. Saluons au passage le formidable travail de lobbying qu’effectue Amnesty International en faveur des droits des minorités sexuelles, fortement réprimées dans cette région du monde.

En France aussi, les Gays Prides du week-end ont été un succès mais, malheureusement, il reste encore beaucoup de pain sur la planche des associations homosexuelles.

Plusieurs milliers de personnes — 5 à 6000 selon les organisateurs, 2400 selon la police - ont défilé samedi après-midi dans le centre-ville de Lyon, à l'occasion de la 11e marche lyonnaise des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans. Le mot d'ordre de ce défilé ensoleillé était "Homoparentalité, mariage: égalité maintenant!" Les organisateurs avaient souhaité que cette marche soit l'occasion "d'interpeller vigoureusement le gouvernement (...) et de demander également à l'ensemble des partis politiques (...) de se positionner avec clarté sur les priorités des associations lesbiennes, gaies, bi et trans : ouvrir le mariage aux couples de même sexe et reconnaître enfin les familles homoparentales". Le ministre (UMP) des Transports Dominique Perben, candidat à la mairie de Lyon en 2008, s'était entretenu en fin de matinée avec des militants de GayLib, mouvement associé à l’UMP : " GayLib a fait part de son projet pour un contrat d'union civile, pouvant prendre la forme d'un contrat de conjugalité qui soit non discriminatoire", a expliqué dans un communiqué le délégué régional de GayLib, Frédéric Grangier.
A Strasbourg, 3000 personnes (1200 selon la police), ont défilé samedi. Les participants, parmi lesquels de nombreux clubs et collectifs d'Alsace et de Lorraine mais aussi d'Allemagne, ont marché sous des banderoles proclamant : " On s'aime, on s'marie", "Nous ne sommes pas des sous-citoyens" ou "L'Etat est transphobe ". Présent au défilé, Jean-Luc Romero, président des Elus locaux contre le sida, a regretté la fermeture du pôle d'écoute régional Sida Info Service Est situé à Strasbourg, ainsi que celui de Grenoble. "Dans cette région qui est assez touchée par le sida, c'est un mauvais signal. Cette restructuration est inquiétante pour le travail qui était fait sur le terrain, car c'est un acteur qui s'en va", a déclaré M. Romero à l'AFP.

Apart cela, j'ai l'impression qu'il vaut mieux ne plus trop parler de foot pour l'instant. Je cloture donc la série avec cette 5ième page, la plus juteuse.

Pour terminer ce billet, voici le petit lien vidéo.

Passe une bonne semaine.

A la prochaine

Par Pip Moustache - Publié dans : Info
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés