Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Catégories

Dimanche 28 mai 7 28 /05 /Mai 22:59

Hello, ami Gay

J'espère que tu as passé un bon long week-end et que tu es en pleine forme pour une nouvelle semaine de travail. Le mois de juin se profile à l'horizon et pour certains, déjà des vacances. J'espère aussi que les beaux jours ne t'empêcheront pas de visite faire un tour sur le blog et d'y laisser un petit mot sympa.

Aujourd'hui, je suis un peu déçu de voir le peu de commentaires laissés sur le blog, alors que, malgré le peu de temps dont je dispose, je m'étais décarcassé pour te préparer quelques messages distrayants pour le week-end : à peine deux commentaires ici et deux messages dans le livre d'or du site. Je me demande si ça vaut la peine de continuer.

Evidemment, cette déception n'est rien à côté de la tristesse que j'éprouve en voyant la tournure prise par la Gay Pride de Mouscou. Je m'étais fait une joie de te l'annoncer vendredi, ça devait être une première en Russie. C'est une véritable catastrophe pour les droits de l'Homme et les libertés individuelles. Quand on pense que la Russie préside actuellement aux destinée du Conseil de l'Europe, il y a vraiment de quoi être inquiet. Je te laisse juger par toi même.

Moscou : violences et arrestations lors la manifestation de soutien à la Gay Pride.
Plus d'une centaine de personnes a été interpellée lors de la manifestation de soutien à la Gay Pride interdite de Moscou samedi, et plusieurs dizaines de manifestants, dont des personnalités étrangères, ont été victimes de violences de la part d'extrémistes homophobes.
Nikolaï Alekseïev, le leader de l'organisation de défense des droits homosexuels en Russie GayRussia, a été interpellé avec plusieurs de ses militants alors qu'il tentait d'approcher la tombe du soldat inconnu, près du Kremlin, pour y déposer des fleurs.
Ce geste voulait illustrer le parallèle entre la lutte menée jadis contre l'Allemagne nazie et la lutte pour les droits des homosexuels.
La mairie de Moscou avait interdit la tenue de la Gay pride que la communauté homosexuelle russe voulait organiser ce samedi, décision confirmée par la justice vendredi midi.
Volker Beck, un député allemand qui avait fait le déplacement pour soutenir la cause homosexuelle en Russie a été frappé et avait le visage en sang.
Pierre Serre, un Vert français, et Merlin Holland, le petit fils de l'écrivain Oscar Wilde, ont été également agressés par des militants néo-fascistes, des Cosaques et des extrémistes orthodoxes.
Philippe Lasnier, chargé de mission au cabinet du maire de Paris, a également été brièvement interpellé.
"Une délégation française était venue tout à fait pacifiquement", a expliqué Clementine Autain, adjointe au maire de Paris et militante féministe, s'étonnant du peu d'empressement des forces de l'ordre à protéger les manifestants des attaques.
"Au moment où la Russie prend la présidence du Conseil de l'Europe nous sommes inquiets parce que les autorités russes ne font pas preuve de la volonté de respecter les droits de l'Homme", a-t-elle déclaré à l'AFP.
Les attaques de bandes de skinheads envers les militants se sont produites aussi devant la mairie où les militants avaient prévu de déposer une lettre de protestation contre l'interdiction de la Gay Pride.
"C'était impressionnant, la situation des homosexuels en Russie est encore pire que ce que j'imaginais" a estimé Jean-Luc Romero, conseiller régional UMP d'Ile de France.
Lors d'une conférence de presse dans la matinée, Nikolaï Alekseïev, organistaeur de la Gay Pride, avait estimé que "l'homophobie faisait partie en Russie d'un problème plus large de xénophobie".

 

 

Heureusement, il y a des réaction courageuse de la part de défenseurs des droits de l'Homme.

Russie : l'homophobie critiquée par le commissaire du Conseil de l'Europe pour les droits de l'Homme.
Le nouveau commissaire du Conseil de l'Europe pour les droits de l'Homme, Thomas Hammarberg, critique la Russie pour ses manifestations d'homophobie, dans une interview publiée mercredi par le quotidien Nezavissimaïa Gazeta.
Le Suédois, en fonction depuis le 1er avril, évoque des problèmes de "discrimination des minorités sexuelles". La décision du maire de Moscou Iouri Loujkov d'interdire la Gay Pride prévu le 27 mai "est une triste nouvelle", estime-t-il. "Si la manifestation était interdite par crainte qu'on ne puisse pas garantir la sécurité aux participants, il y a deux questions qui se posent :
Primo - les autorités, ont-elles offert aux organisateurs d'autres possibilités pour leur garantir le droit d'exprimer librement leur opinion?", a-t-il demandé.
"Secundo : les autorités, font-elles ce qu'il faut pour empêcher les préjugés à l'égard des personnes avec une orientation sexuelle non-traditionnelle, car l'homophobie est une des formes de xénophobie, et on ne peut pas l'accepter", a-t-il ajouté.

Soulignons aussi la réaction du Maire de Paris, Pierre Delanoë.

Réaction : Bertrand Delanoë condamne les violences contre la Gay Pride à Moscou.
Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a condamné "avec la plus extrême fermeté les incidents inacceptables qui ont émaillé la gay pride" interdite samedi à Moscou.
"Je tiens à condamner avec la plus extrême fermeté les incidents inacceptables qui ont émaillé la gay pride organisée ce jour à Moscou", a déclaré Bertrand Delanoë dans un communiqué.
Plus d'une centaine de personnes ont été interpellées par la police et des dizaines de militants de la cause homosexuelle violemment agressés par des skinheads samedi au cri de "Moscou n'est pas Sodome!" le jour où devait se tenir la Gay Pride interdite par la mairie.
"Il s'agit d'une atteinte grave au respect des droits de l'Homme et de chaque identité, contraire aux principes élémentaires d'une nation démocratique", a ajouté le maire de Paris.
Bertrand Delanoë a précisé qu'il avait veillé à exprimer son point de vue au maire de Moscou.

Les Verts français sont aussi parmi les premiers à réagir.

Gay Pride de Moscou : les Verts demandent des comptes à la Russie.
Le porte-parole des Verts, Sergio Coronado, a dénoncé dimanche les "très graves violences" qui ont marqué la Gay Pride à Moscou, les jugeant "d'autant plus choquantes que la Russie s'apprête à prendre la tête du Conseil de l'Europe".
Les Verts entendent être reçu par l'ambassadeur de Russie à Paris, Alexander Avdeev, dès le retour de leur camarade Pierre Serne, élu municipal de Vincennes (Val-de-Marne), "sévèrement agressé à deux reprises avant d'être arrêté par les forces de police russes", indique un communiqué.
Ils exigent de savoir "pourquoi la protection des militants des droits des homosexuels n'a pas pu être assurée" pendant la manifestation et "quelles mesures le gouvernement russe entend prendre pour protéger les personnes homosexuelles".
Ils attendent en outre "une réaction" du gouvernement français dont ils exigent qu'il convoque l'ambassadeur "afin d'avoir les explications nécessaires quant au déroulement de cette manifestation, et afin que la France rappelle ses exigences en matière de droits de l'homme au pays qui vient de prendre la tête du Conseil de l'Europe".

Finalement, ce sont toujours les mêmes qui montent au crénaux quand il s'agit de défendre nos droits et nos libertés et je ne suis pas sûr que ce soit par soucis électoraliste car le thème n'est pas porteur auprès du grand public, au contraire.

Voici maintenant, le lien du jour. Une double vidéo que tu devras décompresser avant de la visionner. Si tu n'as pas de logiciel de décompression, tu peux toujours en télécharger un en suivant ce lien.

Justin

Bonne semaine.

 

 

 
Par Pip Moustache - Publié dans : Info
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés