Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Catégories

Lundi 8 mai 1 08 /05 /Mai 13:08

Hello, ami gay

Pour certains, voici encore un week-end prolongé. Je ne sais pas ce qu'il en est pour toi. Ici, en Belgique, ce 8 mai n'est pas férié et il faut donc travailler. A chacun son tour puisque dans un mois, nous aurons le lundi de Pentecôte auquel d'autres n'auront pas droit.

Je tiens cependant à célébrer ce 8 mai, comme il se doit et sans passer sous silence la triste réalité de la déportation des homosexuels sous le régime Nazi.

V-day

Souvenons-nous que rien n'est gagné d'avance, que nous devons rester vigilants. Tant qu'il restera des Benoît XVI, Georges B., imams, patriarches et autres babouchkas homophobes, nous devrons rester sur la brêche pour défendre notre dignité. D'autant que, aujourd'hui encore dans certains pays, la situation des Gays n'est pas des plus enviables. Les victoires que nous avons engrangées chez nous ne doivent pas nous le faire oublier.

En mémoire aux victimes homosexuelles de la période Nazi, je t'invite à visite l'admirable site des "Triangles Roses" ainsi que le blog "Culture & débats" sur lequel j'ai trouver l'article ci-dessous.

LE PARAGRAPHE 175 : «Un acte sexuel contre nature entre des personnes de sexe masculin ou entre des êtres humains et des animaux est punissable d'emprisonnement ; la perte des droits civils peut aussi être imposée». Code pénal allemand 1871

Entre 1933 et 1945, selon les archives des Nazis 100.000 hommes furent arrêtés pour homosexualité. Plus de 10.000 d'entre eux furent envoyés dans des camps de concentration. Le taux de mortalité des homosexuels prisonniers dans les camps est estimé à soixante pour cent. À peine 4000 d'entre eux survécurent. "Peu" ont été envoyés dans les chambres de la mort. Esclaves des camps, victimes de tortures physiques, castrés ou cobayes pour des expérimentations médicales, ils devaient tous arborer le triangle rose. Le fait que les homosexuels furent emprisonnés dans les camps de concentration est relativement connu aujourd'hui. En revanche on ignore généralement que beaucoup d'entre eux ont continué à subir des persécutions dans l'Allemagne de l'après-guerre. Le Paragraphe 175 n'a été aboli en Allemagne de l'Ouest qu'en 1969, et nombre d'homosexuels emprisonnés pendant la guerre sont restés en détention après la libération.

Ils n'eurent pas droit à des réparations de la part du gouvernement allemand et tout le temps qu'ils passèrent dans des camps fut déduit de leur retraite. Dans les années 50 et 60, le nombre de condamnations pour homosexualité en RFA ont été aussi importantes qu'à l'époque des Nazis.

Aucune mention de ces crimes ne fut faite au procès de Nuremberg en 1946. Le travail de recherche, les monuments aux morts et les musées passent sous silence le sort des déportés homosexuels dans les camps de concentration Nazis. Dans les années 90, des chercheurs ont commencé à se documenter sur les histoires personnelles de ces hommes qui portaient le triangle rose. Le premier organisme à prendre en compte la persécution des homosexuels par les Nazis fut le Musée pour la Commémoration de l'Holocauste à Washington ; il encouragea des survivants à sortir de leur silence. En 1995, huit survivants ont publié une déclaration collective pour réclamer la reconnaissance de leur persécution.

Par solidarité avec les Gays qui malheureusement sont encore persécutés aujourd'hui un peu partout dans le monde, je t'invite à rejoindre le site de "Amnesty International"

Revenons en maintenant à des choses un peu plus gaies avec notre lien du jour. Encore 20 minutes de pur plaisir.

Clique ici

Bonne semaine

A la prochaine

Par Pip Moustache - Publié dans : Info
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés