Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Catégories

Vendredi 14 avril 5 14 /04 /Avr 00:02

Hello ami Gay

J'espère que tu tiens la forme car voici que commence le long week-end de Pâques.

On va un peu se reposer puis s'en aller à la recherche des oeufs déposés ci et là par les cloches revenues de Rome.

Mais avant cela, je te propose de revenir sur l'actualité de la semaine.

On n'arrête pas de compter les voix en Italie pour savoir qui a gagné les élections.

Il paraît que G. Bush a fait la même chose pour sa première élection et que finalement il a remporté avec moins de voix que son adversaire. Berlusconi a donc encore ses chances. La démocratie est en bonne main quand elle est ardemment défendue par ceux qui gagnent les élections de cette façon.

Je précise tout de suite qu'il importe peu pour moi que l'on soit de gauche ou droite. Ce qui m'intéresse, c'est ce que l'on peut gagner ou perdre en tant que Gay. 

Voici donc quelques infos venues d'Italie :

La victoire de Prodi donne de l’espoir aux gays

La courte victoire de la gauche aux législatives italiennes, non seulement donne aux gays l’espoir de voir adopté un projet proche du PaCS mais permet aussi à un nombre inédit de candidats LGBT d’entrer au parlement.

De justesse, la coalition des partis de gauche conduite par Romano Prodi a remporté les élections en Italie. Avec 342 sièges sur 630 à la Chambre des députés et 158 sièges sur 315 au Sénat (des résultats que le sortant Silvio Berlusconi conteste), Romano Prodi est assuré de diriger le gouvernement.

Reste que cette victoire à l’arrachée et cette faible majorité ne vont pas lui faciliter les choses. Ce sera très probablement le cas pour la question très controversé, y compris dans son propre camp, de la reconnaissance des couples de même sexe par le biais d’un équivalent du PaCS.

Durant la campagne, Prodi, catholique fervent, a soufflé le chaud et le froid sur ce sujet alors que celui-ci a été un des thèmes importants de la campagne et souvent au cœur des attaques de la droite et de l’extrême-droite. A gauche, les soutiens (des Verts, de Refondation communiste, de personnalités comme le juge Di Pietro, candidat aux législatives…) n’ont pas manqué mais on est loin, coalition oblige, de l’unanimisme pro-gay qu’a connu l’Espagne. Il y a donc peu de chances que cette revendication LGBT soit rapidement au menu des députés et des sénateurs et ce malgré l’élection de plusieurs candidats ouvertement homos et lesbiennes.

Les députés sortants Franco Grillini (du parti L’Olivier et fondateur de l’association Arcigay) et Titti De Simone (Refondation communiste et fondatrice d’ArciLesbica) ont été réélus. Vladimir Luxuria (Refondation communiste) est la première députée transgenre italienne de l’histoire tandis que Giampaolo Silvestri (Verts) a été élu sénateur. Il est d’ailleurs le premier sénateur ouvertement gay d’Italie. Un beau succès pour ce militant historique des droits LGBT.

Dernier indice pour l'Alphabit :

Les extrémistes catholiques vont faire sauter mon blog en criant au sacrilège si j'établis un rapport entre le crucifié du jour et un saucisson sec de gros diamètre, mais je n'en peux rien. Ce n'est pas moi qui ai décidé d'appeler ce saucisson comme ça.

A ce propos, je vous fais une confidence. Benoît XVI a un physique qui me plaît bien. Quand je le vois, je me demande toujours si, avec ses airs hypocrites et ses propos homophobes, il ne serait pas du genre à poursuivre les jeunes prélats avec son Jésus dressé.

Pour terminer, deux petits liens

Les oeufs sont-ils cuits ?

  

Bon week-end

A la prochaine

Par Pip Moustache - Publié dans : Info
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés